Gastronomie
La gastronomie
Sommaire


La gastronomie
entrées
plats
desserts
boissons
grands restaurants
la Tarte Flambée (Flammekueche)
On devrait plutôt dire "flammée", cuite à la flamme ; elle n'est pas flambée à l'alcool comme on l'entend d'habitude.
Avant d'être une spécialité gastronomique de la région strasbourgeoise qui a gagné toute l'Alsace, c'était le "plat du pauvre", une manière d'accomoder les restes : un peu de pâte étendue d'autant plus fine qu"on n'en n'avait pas beaucoup, de la crème déjà aigre, un peu d'oignon, quelques lardons, passés quelques instants et saisis à la flamme d'un four très chaud...

Outre les soupes et les potages qu'on trouve un peu partout, l'Alsace propose une soupe à la bière, un potage au Riwele (petits morceaux de pâte pochés dans un bouillon de boeuf), le bouillon aux quenelles de moelle, ainsi que diverses entrées chaudes ou froides :
Salade de betteraves rouges 
Salade de gruyèrele fromage est coupé en bâtonnets, en cubes ou râpé et assaisonné à la vinaigrette avec des oignons ou des échalottes ; on l'accompagne parfois d'une salade de cervelas.
Salade de pommes de terrecuites à l'eau, coupées en rondelles et assaisonnées quand elles sont encore chaudes ; on peut accompagner de lard rissolé à la poële (on n'assaisonne les pommes de terre qu'au vinaigre)
ZiwelküecheTarte à l'oignon (pâte brisée couverte d'une préparation aux oignons servie chaude)
BibeleskasFromage blanc servi avec des pommes de terre en robe des champs avec divers assaisonnements ; peut constituer tout un repas

On peut citer aussi d'innombrables terrines, en particulier le foie gras en crûte qui est une spécialité de Strasbourg, inventée par Clause, le cuisinier du maréchal de Contades (19ème siècle)