Présentation générale de l'Alsace
Présentation générale
Sommaire


Présentation
la Région...
Géologie
Climat
Evolution

Particularismes
Droit local
Langues régionales



> Plein de renseignements pratiques
sur www. alsace-info.com
La Région Alsace

2 départements: Bas-Rhin (67) et Haut-Rhin (68)
(cliquer sur leur nom ou sur une région de la carte pour en savoir plus)
Préfecture de région: Strasbourg
8280 km2 (la plus petite région de France; 1,5 % du territoire)
Population 1 702 200 habitants (urbaire environ 75 %)
Densité: 206 habitants au km2 (3ème région pour la densité; 2,9 % de la population française)
Population active: 610 000 habitants (primaire 5 %; secondaire 47 %; tertiaire 48 %); travailleurs frontaliers 63 000
PIB par habitant : 149 000 F (moyenne France : 142 000 F)
PIB par emploi : 386 000 F (moyenne France : 373 000 F)

Evêché à Strasbourg
Universités à Strasbourg, Colmar et Mulhouse

Le peuplement alsacien est en grande partie de souche alémanique (sauf le nord du Bas-Rhin, de souche franque), la population celtique originaire ayant en grande partie disparu. Mais les vicissitudes de l'histoire ont provoqué d'innombrables croisements.

Après avoir été contenues par les romains (victoire de Jules César sur Arioviste en 58 av.JC.), les tribus germaniques (Alamans, Vandales, Francs, Huns) déferlent sur l'Alsace qu'elles ravagent avant de la coloniser. Le nom "Alsace" apparaît en 610 dans le poème d'Ermold le Noir qui vante sa prospérité.
A l'époque mérovingienne, l'Alsace est un duché, aux mains de la famille d'Adalric, père de Sainte Odile, dont la capitale est à Ehnheim (Obernai). Un siècle après, le duché est partagé en deux comtés appelés plus tard landgraviats (Nordgau et Sundgau).
Louis le Débonnaire partage en 817 l'empire de Charlemagne entre ses fils; l'Alsace échoit à Lothaire, puis à Louis le Germanique.
Au moyen-âge, l'Alsace se morcelle en minuscules seigneuries, profitant de la faiblesse ou de l'éloignement du pouvoir impérial. Pourtant, à plusieurs reprises, la province est le centre de l'empire (dynastie des Hohenstaufen). Le comte alsacien Rodolphe de Habsbourg accède à l'empire en 1273, dont le centre se déplacera définitivement vers l'est. Pour lutter contre les excès de la féodalité, les villes s'émancipent et s'unissent (Décapole). Strasbourg est elle-même ville libre, indépendante de l'empire.
L'Alsace est un foyer vivant de l'humanisme puis de la réforme protestante. Après la guerre de Trente ans, l'Alsace passe petit à petit à la France. L'annexion se termine en 1798 avec le rattachement de Mulhouse. La province reste très individualisée, attachée à ses prérogatives et l'intégration est très lente.
En 1870, l'Alsace est envahie par les Prussiens, qui l'annexent jusqu'en 1918. Elle redeviendra allemande de 1940 à 1944. Elle se veut aujourd'hui une terre de réconciliation et de progrès dans l'Europe.

Activité:
- agricole: terres cultivables 3 350 km2 (1er producteur français de houblon et de chou à choucroute; blé, orge, maïs, avoine, seigle, betteraves fourragères, tabac, houblon, herbe, vigne, betteraves à sucre, pommes de terre, fruits; cheptel: bovins 300 000, porcins 140 000, ovins 60 000.
(Voir pages agriculture)
- industrielle: 240 000 salariés (agro-alimentaire, métaux, chimie, construction mécanique, construction électrique, automobile, textile, mines; aménagement hydroélectrique du Rhin (10 centrales) et centrale nucléaire de Fessenheim (production totale plus de 20 milliards de kWh)
(Voir pages industrie)

Climat continental (hivers froids: 60 à 70 j de gelées par an; étés très chauds, peu de pluies)

Langue: la grande majorité de l'Alsace parle un dialecte alémanique de même origine que l'allemand qui tend actuellement à régresser; dialecte roman ("welche") dans certaines vallées vosgiennes.