Enigme de l'été 2019

1 Une immense forêt, trois fleurs, trois libellules, active et sportive, Frédéric s'y plaisait tant qu'elle fut capitale. Depuis, on la connaît pour Reinmar, Nicolas, Huguette et Sébastien et même pour un chimiste sauvage, sans parler d'un val marial proche... Où sommes-nous ? Le Borgne, un Cœur de Lion prisonnier et 34460 habitants...
Vous avez reconnu ?
Haguenau
> en savoir plus
La forêt de Haguenau est la plus grande d'Alsace (20 000 ha) ; ville fleurie (3 fleurs), nature (préservation de la biodiversité, 3 libellules), ville active et sportive (lurre contre les pesticides, 2 lauriers). Capitale impériale des Hohenstaufen depuis Frédéric Barberousse qui a déposé les insignes de l'empire dans son château de Haguenau. Connue pour Reinmar le Vieux (minnesinger), Nicolas de Haguenau (sculpteur), Huguette Dreikaus (comédienne), Sébastien Loeb (champion automobile), Jean-Pierre Sauvage (prix Nobel de chimie en 2016). Le val marial (Marienthal) est partiellement sur la commune de Haguenau.
Le château a été construit par Frédéric le Borgne ; Richard Cœur de Lion y a été retenu prisonnier après une croisade. La ville est la 4ème d'Alsace avec près de 35 000 habitants.
2 Parcourez encore 10 km pour rencontrer Thierry qui l'a fondée...

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Vous trouverez Thierry chez Walburge... Walbourg
> en savoir plus
La photo représentait la table d'orientation du Soultzerkopf ; en bas à droite, on constatait que les deux villages de Walbourg et Biblisheim étaient à une dizaine de kilomètres. Walbourg doit son nom à l'abbaye bénédictine sainte Walburge, fondée par Thierry de Montbéliard en 1074.
3 Un personnage mystérieux à identifier...
Prénom : le même qu'un borgne
Profession : 12ème successeur de celui qui a récapitulé les donations faites à l'abbaye en 1133
Nom : ?
Le frère de son prédécesseur... Lichtenberg
> en savoir plus
C'est l'évêque Gebhard de Strasbourg qui a récapitulé les donations faites à l'abbaye Sainte Walburge (cf. Wikipédia). Son douzième successeur est Frédéric de Lichtenberg, successeur de son frère Conrad (on peut par exemple trouver une liste des évêques de Strasbourg dans Wikipédia ou dans la petite encyclopédie).
4 Où cet objet a-t-il été fabriqué ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Remontez la rivière de la 1ère étape... Wingen-sur-Moder
> en savoir plus
La photo agrandie révèle des plaques qui évoquent le cristal serties dans des fils dorés. Il s'agit d'un bijou et l'indice invite à remonter la rivière de la première étape : Haguenau est construite sur la Moder, et parmi les cristalleries vosgiennes, la marque Lalique de Wingen-sur-Moder est particulièrement célèbre.
5 D'où provient cet objet ? Attention, cherchez bien !

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Les verriers ont cherché d'abord. Soucht
> en savoir plus
On parlait beaucoup de chercher... quel rapport avec une saboterie ? Dans les Vosges, Gérardmer et La Bresse sont célèbres, mais on n'est pas parti dans ce coin. Et puis quel rapport avec les verriers ? En cherchant les deux sur Google, on arrive vite au musée du sabot à Soucht, et on apprend que des verriers s'étaient installés dans le coin et que le duc de Lorraine à qui ils demandaient le meilleur endroit, leur aurait répondu "Sucht !" (cherchez !) C'est ce que vous venez de faire pour arriver à Soucht...
6 Où se trouve cette construction ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Louis-Casimir a eu moins de chance que Pierre-Philippe... Bitche
> en savoir plus
Au centre de la vue aérienne, on reconnaît une citadelle. Il y en a deux en Alsace qui sont de grandes dimensions et qui ont résisté jusqu'au bout en 1871 : celle de BelfortPierre-Philippe Denfert-Rochereau a tenu tête aux allemands, ce qui a permis à l'arrondissement de Belfort de rester français, et celle de Bitche, qui est devenue allemande malgré la résistance héroïque de Louis-Casimir Teyssier qui n'a capitulé que sur ordre du gouvernement français...
7 Où se trouve ce sentier de découverte ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Descendez de la roche des faucons... Etang de Hanau
> en savoir plus
Le sentier de découverte évoque les tourbières. Il y en a plusieurs dans le pays de Bitche, protégées dans le parc naturel régional des Vosges du Nord. L'étang de Hanau est connu pour être le plus vaste du coin mais aussi pour être en cours d'entourbement et un sentier de découverte permet de se documenter sur ce processus. Et nous sommes en contrebas du Falkenstein, le roche des faucons...
8 Où se trouve cette sculpture ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Une égyptienne au Club Vosgien ? Col de la Liese
> en savoir plus
Cette tête a en effet quelque chose d'égyptien... Et elle n'est pas membre du Club Vosgien, mais elle est figée dans la pierre pour l'éternité à côté d'un chalet du Club Vosgien. Il n'y en a pas de telles quantités, il suffit d'essayer, à moins de reconnaître la Liese (voir le rectangle rouge ou les énigmes), qui a donné son nom au petit col en contrebas des Wintersberg.
9 Un personnage mystérieux à identifier...
Naissance : un 31 décembre du 19ème siècle
Profession : organiste
Indice : engendra un chef
Lieu de naissance : ?
saint Guillaume Niederbronn
> en savoir plus
Une recherche Google sur les indices conduisait rapidement à Ernest Munch, né à Niederbronn en 1859, organiste à Saint Guillaume à Strasbourg, père de Fritz et Charles qui devinrent chefs d'orchestre, ce dernier étant de renommée mondiale.
10 Quel est ce château ?

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Le bouclier est à droite... Wasenbourg
> en savoir plus
Evidemment, si on ne le connaît pas, rien ne ressemble autant à un château qu'un autre château... L'indice évoquait un bouclier : il y a dans la région où nous nous promenons un château avec un mur-bouclier particulièrement remarquable, le Wasenbourg, à deux pas de Niederbronn. On tente le coup : sur Wikipédia, il y a une photo dans l'article relatif à ce château qui ressemble beaucoup à la nôtre. C'est bien le Wasenbourg, bien entendu la photo montrait le côté qu'on regarde habituellement le moins...
11 La 8ème s'est posée là pour surveiller la vallée. Elle a construit une specula près du rocher de veille. Mais le fils de Caius était très pieux, et un vœu, c'est sacré. Les gaulois auraient parlé à Teutatès, lui c'était à un autre mais pour éviter les tuiles, il les lui a données pour le couvrir. Longtemps après, les Huns ont démoli ce qui était aux autres puis Charles a récupéré trois colonnes massives pour faire joli... Où sommes-nous arrivés ? Juste quelques pas à faire... Wachtfelsen
> en savoir plus
L'indice était explicite : juste quelques pas... A côté du Wasenbourg, le petit rocher de Wachtfelsen (rocher-garde ou veille) porte les quelques vestiges retrouvés de la specula de la 8ème légion et du petit temple de Mercure (Teutatès chez les gaulois). Une inscription précise qu'il était couvert de tuiles et qu'il a été construit par Severinius Satullinus, fils de Caius. L'ensemble, sans doute largement ruiné, a été détruit complètement par les Huns (et pas par les autres). La reconstitution, complètement artificielle, est due à Charles Mathis et date du 19ème siècle.
Question finale : qui est le constructeur ? Il s'agissait bien sûr du constructeur du temple évoqué à l'étape 11, pas de Charles Mathis qui a accolé les restes trouvés au rocher ni d'Erwin de Steinbach qui aurait reconstruit le Wasenbourg (légende ?) : la bonne réponse (voir ci-dessus) était donc Severinius Satullinus.
Question subsidiaire : nous avons évalué la distance parcourue à 119,2 km
Bravo aux 5 participants qui nous ont envoyé une réponse !