> Fermer la fenêtre






Rechercher "Birkenfels"
(ou autre chose) dans :

Enigme du 7 janvier 2019
en janvier : le mois des châteaux

Au milieu de forêts, sur un petit rocher sans valeur stratégique, il est plus romantique que médiéval, juste pour faire rêver. Un donjon flanqué d'une inutile petite tour pentagonale, de belles fenêtres indéfendables, il n'a aucun rapport avec des bouleaux mais plutôt avec les ministériels épiscopaux qui l'ont construit, on ne sait trop quand... Quel est ce petit château pas très loin de la haute montagne ?

Réponse : le Birkenfels

Les deux éléments les plus décisifs sont la haute montagne (Altitona devenu Hohenbourg, le Mont Sainte-Odile), et l'évocation des bouleaux (en allemand Birken). On pouvait déjà imaginer un petit château dans les alentours du Mont Sainte-Odile et en regardant une carte des environs, penser au Birkenfels. Les autres indices confirment :
  • au milieu de forêts, sur un petit rocher sans valeur stratégique : le terrain est très peu vallonné, ce petit château était indéfendable ; ceci fait paraître sa date de construction habituellement retenue (1262) comme très improbable, en plein Interrègne, sur un terrain de la ville d'Obernai.
  • plus romantique que médiéval, juste pour faire rêver : une opinion personnelle mais il donne cette impression...
  • il est constitué d'un donjon d'habitation, mal protégé derrière une tour pentagonale plus étroite que lui et qui pourrait être un ajout postérieur, de même que la basse cour ; globalement, il est très mal défendu, on penserait plutôt à une résidence secondaire pour hobereau ruiné qu'à un château-fort.
  • il n'a aucun rapport avec des bouleaux mais plutôt avec les ministériels épiscopaux qui l'ont construit : il a été édifié sans doute vers 1289, date d'une régularisation officielle avec Obernai, par un ministériel épiscopal du nom de Burckhard Beger, établi à Obernai ; le nom Birkenfels est donc sans doute une déformation du nom original de Begerfels.
Pour en savoir plus :